Ma renaissance

Publié le par perlimpimpin

C'était à l'aube de mes 35 ans, j'allais bien, tout me souriait, et puis patatrac mon univers s'est écroulé. La pierre était partie....

Cela ne m'a pas empêchée d'adresser un message d'amour à tous mes amis, parents, enfant... en guise de REMERCIEMENTS

 

Ce message du 15/07/2004 disait ceci : INVITATION A FAIRE LA FETE LE 19 OU LE 20 JUILLET

Bon week end prolongé, et à ceux qui sont déjà en vacances, bonnes vacances en famille, au calme, dans des endroits où vous pourrez vous reposer et vous ressourcer, au soleil , à la mer, avec les êtres qui vous sont chers...

Bienvenue à Rose, née début juillet le 3 ou le 4 (fille de Pierre et Claire ma cousine) et à Rosalie née le 18 ou le 19  juin (fille de François), deux petites filles qui sont nées à quelques jours d'intervalle et dont les parents et grands parents sont chers à mon coeur.

Pour celles et ceux qui seront là le 19 ou le 20 au soir, je fêterais les 35 ans d'un moment important dans les progrès et les avancées technologiques de l'histoire moderne.

....Après l'arrivée de l'électricité, du nucléaire, les découvertes les plus poussées dans les domaines scientifiques, astronomiques, physiques, mathématiques, et ... l'arrivée des supercalculateurs, le développement des chemins de fer, et des voies de communications et des techniques de communication (le morse, le téléphone, la radio, les nitc...), et l'arrivée de la machine à laver (si si elle a libéré les femmes de cet escalavage...) !!!

.... il s'est produit un évènement qui a eu une retombée mondiale la nuit du 19 au 20  juillet 1969, ...les premiers pas d'un homme sur la lune...certains disent que c'est partiellement vrai...

C'est de toutes les manières un petit pas pour l'homme et un grand pas pour l'humanité.

....il se trouve que c'est la nuit où je suis née (2h30!) et suis entrée dans la vie de mes parents, leur famille, de mon parrain Franck et de ma marraine Nicole, puis de ma chère Soeur Clarisse (que j'appelle Lala) une des pétales de mon coeur.

... Vous êtes toutes et tous d'autres pétales dans mon coeur...

... C'est pourquoi j'aimerais, si le coeur vous en dit, ou si vous êtes disponibles, de vous avoir à mes côtés idéalement le 19 au soir, ou le 20 juillet dans ma maison "Petite Boite" , comme Graëme Allwright la chantait si bien.

Depuis que je suis née, je me suis enrichie intérieurement, grâce à vous, à moi , à mon fils qui a fêté ses 10 ans le 14 juin (la grosse fête a eu lieu le 20!), et j'ai su tisser des amitiés , proches de l'amour (les mots ont la mëme racine, l'äme), solides et j'ai vécu des amours forts et sincères.

L'amour, l'amitié s'entretiennent, se cultivent tous les jours, au fil des jours.

Toutes ces amitiés et amours, que j'ai vécu et vis encore, ont été sincères, purs, francs, honnêtes, sans arrières pensées.

Je m'y suis donnée à coeurs et à corps perdus, comme une source d'eau pure qui coule sans discontinuer et qui est là pour encourager, donner du réconfort, (re)donner des forces, de la douceur, du soleil, des vacances, rafraichir, aider à choisir un chemin après y avoir trouvé du repos.

Cette source est là pour faire grandir le corps, le coeur, et l'esprit. Elle est là pour faire plaisir, découvrir, créer, apprendre, entreprendre, instruire, aider à trouver le repos, l'apaisement , le calme, ou faire exploser nos sens.

Cette source et son eau sont là pour réconforter, offrir leurs bras, du silence, des échanges spirituels et intellectuels, ôter la fatigue, offrir de la douceur, donner de l'amour, du bonheur, de la douceur, du repos, donner des bouquets de parfums de douceurs et de tendresses, offrir des bouquets de fleurs, donner des gerbes de caresses, de courage, ressourcer, inventer, raconter, éduquer, nourrir l'esprit, faire plaisir et recevoir.

Cette source, don de la nature, don de soi, prend ses racines très profondément. Elle est comme un puit sans fond de ressources à partager et à faire partager, et à faire fructifier ensemble, ou seul selon les moments.

Son eau est là pour construire, fonder une vie harmonieurse, riche d'échanges pour que vous puissiez construire les maisons de vos bonheurs, vous aider à vous trouver, à rencontrer vos complémentaires, vos âmes soeurs, le ying et le yang, mars et vénus.

La force est en nous, en vous.

Nos chemins se sont croisés, rencontrés, éloignés, rapprochés, retrouvés, ... ils se croiseront de nouveau c'est certain, car nos rencontres ne sont pas que le fruit du hasard...

Vous êtes mes petites étoiles, mes ressources et mes racines qui veillez sur moi, et je ne pourrais jamais assez vous remercier de m'avoir tant aidée, d'avoir tant partagé, et de m'avoir tant aimée, chacun à votre façon sans vous en rendre compte parfois. Vous êtes très chers à mon coeur.

Vos paroles, pensées, mains douces posées sur moi, sur mon visage m'ont aidée à aller à l'essentiel, à trouver la quiétude , le repos, la générosité, la paix, la colère et la guerre aussi!

J'espère que j'ai pu vous donner ma paix, celle qui est au plus profond de moi.

Merci du plus profond de mon coeur.

....cette source est ma maison spirituelle, tout comme la maison "petite boîte" qui est la maison du bonheur où je vous propose de venir.

Ceux qui n'en connaissent pas l'adresse peuvent m'appeler au 0660316563... je les guiderai pour qu'ils ne se perdent pas.

"Si avec un mental impur, quelqu'un parle ou agit, alors la douleur le suit, comme la roue suit le sabot d'un boeuf. Si avec un mental pur, quelqu'un parle ou agit, alors le bonheur le suit comme l'ombre qui jamais ne le quitte" ...Bouddha

"La source d'amour enfouie en nous est profonde, elle nous permet d'aider les autres à trouver le bonheur. Une parole, une pensée peut atténuer la souffrance d'autrui et lui donner de la joie"

Ces 2 textes ont été écrits pour toi, mais pas par moi :

"Comprendre"APPRENDRE...
Paroles et musique YVES DUTEIL

Sous le soleil la terre se fend
Pour cet homme et pour son enfant
Après le puits qu'il faut creuser
Il reste un sillon à tracer...
Sans attendre...

Apprendre...
À lire, à écrire , à compter
Ouvrir les portes encore fermées
Sur ce savoir accumulé
Qu'on lui en donne un jour la clé
Il a le monde à sa portée...

Lire...
Apprendre à lire entre les lignes
Découvrir la magie des signes
Et les trésors inépuisables
Qu'on emporte dans son cartable

Comprendre...
C'est comme un mur que l'on traverse
C'est la brume qui se disperse
Une promesse encore plus belle
La connaissance universelle

Compter...
Apprendre à compter sur soi-même
À compter pour ceux qui vous aiment
Pour faire aussi partie du nombre
Pouvoir enfin sortir de l'ombre

Comprendre...
Combien la vie peut être belle
Et se mettre à compter pour elle
Faire la somme de sa différence
Et se soustraire à l'ignorance

Écrire...
Apprendre à écrire son histoire
À la plume et au crayon noir
En appliquant son écriture
Raconter sa propre aventure...

Surprendre...
Cueillir ses mots comme des fleurs
Semer des graines au long des cours
Confier son âme et sa mémoire
A celui qui viendra plus tard

Pour cet enfant à son pupitre
Tirer la langue sur le titre
Écrire son nom sur son cahier
C'est plonger vers sa liberté.

JE T'AIME LE SIMPLE FAIT QUE TU EXISTES
Paroles et musique YVES DUTEIL

Les étoiles une à une
S'allument au ciel du soir
Je regarde la Lune
Rose sur ce fond noir...

Moi je t'aime...
Comme un arbre porte ses fruits
Comme la Lune aime la nuit
Je ne peux pas te dire pourquoi
Je crois que je suis né pour toi

Je ne veux pas que tu sois triste
Le simple fait que tu existes
Est pour moi un tel réconfort
J'ai besoin que tu m'aimes encore

Moi je t'aime...
Comme un volcan sort du sommeil
Comme un fruit gorgé de soleil
Comme un saumon dans un torrent
Qui remonte à contre-courant

Où que tu sois sur l'horizon
Tu es ma route et ma maison
Ma sagesse et ma déraison
Le premier mot de ma chanson

Et je t'aime...
Encore plus fort qu'auparavant
Comme un ami, comme un amant
Comme une vague se soulève
Pour venir caresser la grève

Il ne faut pas que tu sois triste
Le simple fait que tu existes
Est pour moi un tel réconfort
Je voudrais que l'on s'aime encore

Où que je sois dans l'univers
Tu es ma force et ma lumière
Et j'avance dans la nuit noire
Là où tu poses ton regard

Moi je t'aime...
Comme un arbre porte ses fruits
Comme la lune aime la nuit
Je ne peux pas te dire pourquoI
Je crois que je suis né pour toi

Au dernier vers de la chanson
Quand les étoiles disparaîtront
Il restera sur l'horizon
Ta sagesse et ma déraison

Ta sagesse et ma déraison.

Publié dans perlimpimpin

Commenter cet article