Deux siècles œ et pas une ride

Publié le par perlimpimpin

Lundi 19 Septembre 2005

Comment ce livre m’est tombé sous les yeux ? Il était, je crois, sur une table qui ployait sous les nouveautés littéraires de la rentrée, sans doute abandonné là par un adolescent. Il s’agit d’un conte, Jeannot et Colin, de François Marie Arouet plus connu sous le nom de Voltaire.

Lui qui a écrit sous trois Louis, XIV, XV, et XVI, avait une vision perspicace qui reste terriblement contemporaine du 21ème siècle. Avec Jeannot et Colin, on entre dans une histoire d’amitié où l’on est trop souvent guidé par l’intérêt et non par le cœur. L’ironie s’y déploie avec des intentions philosophiques mordantes.

« Jeannot n’étudia plus, se regarda au miroir et méprisa tout le monde ». En plein milieu de la bonne société, dans ce monde étroit aux valeurs corrompues, « la grande fin de l’homme est de réussir en société ». Pour y parvenir, « celui qui sait plaire sait tout », et il peut pour le reste cultiver l’ignorance. « Jeannot acquit l’art de parler sans s’entendre, et se perfectionna dans l’habitude de n’être propre à rien ».

N’est-ce pas une peinture réaliste de nos modèles actuels, de ce que nous vend la Star Ac, et tant d’autres programmes de real tv ? N’est-ce pas ce que célèbre la presse people ? Toutefois, je conseille d’aller à la fin du conte, où frappé d’un revers de fortune, Jeannot « apprit à mieux connaître le monde dans une demi-journée que dans tout le reste de sa vie ». Rassurez-vous, l’histoire se termine bien. Après la rencontre hasardeuse d’avec Colin, lui que Jeannot avait trahi, le cours des choses retrouve un lit de sagesse : le « bonheur n’est pas dans la vanité ».

publié par Héloïm Sinclair dans: heloim.sinclair
Recommander

Commentaires

Je me suis souvent demandé à quoi tenait le fait que cetaines personnes ont tant besoin d'etre reconnues,d'attirer l'attention,de briller,de se positionner dans une échelle de valeurs factices et souvent d'en faire trop.
Comment,alors qu'il est évident pour leur entourage de percevoir cette fatuité exaspérante,ces personnes-là ne sont meme pas éffleurées par la conscience du dysfonctionnement de leur ego!
Je n'ai bien sur que des explications toutes personelles mais qu'outrepassant ma pudeur naturelle à m'exposer sur un blog je me décide à vous livrer.
La psychologie a mis en avant tout un tas de facteurs pouvant etre à l'origine de ces comportements,de l'importance de l'amour reçu pendant l'enfance,de la place dans la fratrie qui condamne sans appel les pauvres "seconds",en passant par la réussite scolaire et le niveau d'éducation.
Comment expliquer alors qu'on puisse trouver des etres naturellement justes et sages,condamnant ainsi toutes les possibles raisons plus ou moins censées qui font que certains n'ont pas ce besoin de paraitre et dégagent spontanément une plenitude sans artifices.
Il existe en numérologie une notion trés interréssante qui est celle des chiffres manquants et qui se rapproche de la philosophie bouddhiste.
En effet,95% de la population a des chiffres manquants,de 1 à 3,exceptionellement 4,et le sens de leur vie est de combler ces "failles".
A l'inverse, 5% ne possedent aucun chiffre manquant et n'ont aucune "leçon" à recevoir de la vie.
En général ceux-là ont déjà vécu plusieurs vies et ont pu donc atteindre un certain équilibre,une certaine sagesse et ne sont plus en quète de s'évaluer par rapport aux autres.
Ils ont aquis un niveau suffisant d'estime d'eux-memes et ne sont pas dans l'attente d'une quelconque appréciation d'autrui,meme s'il demeure plaisant pour tout un chacun d'etre aimé et reconnu(mais pour sa juste valeur cette fois)
Par là meme ces personnes ne souffrent pas de la solitude car les autres n'existent alors que pour s'enrichir davantage.
Sans doute cela vous paraitra farfelu, et ne vous génez pas pour vous moquer et me contredire;vous l'aurez compris:je n'ai pas de chiffre manquant!
Commentaire n° 1 posté par: SOPHIE le 19/09/2005 - 19:37:31
Sophie j'ai pas compris le truc du chiffre manquant parce que hors mis mon chiffre fétiche (le 9), les uatres ne me font pas sourcilier (sauf peut être le 8 porteur de mauvaises nouvelles généralement)... est ce à dire que j'ai des chiffres manquants ou bien des chiffres marquants? Moi j'aime qu'on m'aime mais je sais aussi aimer les autres... et je ne pense pas que mon éducation ni mon rang sur l'echelle sociale soit la cause de cet affection que l'on me porte.... Bien au contraire, ma fougue et mon inconscience saupoudré d'une grande écoute et d'une réelle conviction de partage avec l'être humain font que je me sens une grande solitaire et bien souvent incomprise mais pourtant très entourée et appréciée de mes amis et connaissances.... Si tu pouvais éclairer ma lanterne à ce sujet.... manquants ou marquants? si c'est une simple histoire de numéro manqaunts, je sais pourquoi je ne joue pas au loto.... tout ce que je vois découler de cet article c'est que malgré le fait d'avoir vécu plusieurs vie, la vraie sagesse arrive quand les numéros marquants le visage commencent à bien se voir.... la grandeur de l'âme croie avec le nombre d'année.... et la sagesse suit.... t'as fait des maths toi?
Commentaire n° 2 posté par: beauté vénusienne(site web) le 20/09/2005 - 14:03:52
Sophie,
je crois en ce que tu dis. Mes chiffres sont : 1, 2, 3, 4, 5,6, 7, 8, 9,
Je sais que j'ai vécu des vies antérieures en Afrique, Asie, Inde, et en Europe, je sais que j'étais une guerrière, une femme sage avec des dons de guérison par les paroles et avec ses mains. je n'ai pas encore fait de régressions, mais ça ne saurait tarder, j'ai trouvé quelqu'un d'exceptionnel pour cela.
Mon fils a comme chiffres : 1,  2,3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
il est comme moi, c'est une vieille âme, un être de lumière
Commentaire n° 3 posté par: perlimpimpimpin le 01/04/2006 - 20:34:49

Bjr perlimpipim,


Quel joli pseudo, et quelle enthousiasme de la vie dans ces qq lignes qui ont commenté mon commentaire.


Je suis heureuse qu'Heloim nous serve de pont pour faire rencontrer nos consciences.


Je trouve que la lumière t'interressee beaucoup; la cherches tu sans relâche comme moi?


Travaille tu comme moi à tailler tous les jours ta pierre brute?


Laisse moi ton e-mail si tu souhaite poursuivre sur ce sujet avec moi.


Sosso de Mars.

Commentaire n° 4 posté par: SOPHIE le 04/04/2006 - 14:38:09
Bonjour Sophie,
mon e mail est perlimpimpin@hotmail.com, mais tu peux demander mon numéro à Richard, il l'a et peut te le donner sans problème.
Va sur mon blog : perlimpimpin.over-blog.org
Tu sais déjà qui je suis, Richard aussi, mais il lui faudra un peu de temps pour l'intégrer, il a encore unpeu de chemin à faire, cultiver  l'estime de soi signifie que tu cultives le partage, l'amitié, l'amour inconditionnel, la générosité du coeur.....il est quoiqu'il veuille en penser l'élu, il porte le soleil en lui, et moi je suis la Lune.
Le soleil a rendez vous avec la lune disait Prévert.... il n'y a jamais de hasards dans la vie.
A bientôt.
Barbara
Commentaire n° 5 posté par: lafilledusudôgdcoeur(site web) le 09/04/2006 - 14:39:35

Publié dans perlimpimpin

Commenter cet article