Arrêtez de faire du vieux avec du vieux : stop au cumul des mandats

Publié le par perlimpimpin

Lundi 12 Décembre 2005

Je recommande chaudement la lecture du blog : « europe us, chroniques d’une Europe entre mars et vénus » dont trois articles récents : Europe, Viagra et Système vieux,  Jospin, Chirac, Dassault : le système « vieux »,  et Quand les jeunes se vengeront

 

Qu'il est bon de retrouver sur ce blog un espace de démocratie européenne, où la pertinence de l'analyse renvoie au grand silence des médias traditionnels. Sans doute parce que tout système est conservateur par essence, pour se préserver.

 

Ces articles font échos à une même préoccupation : le fossé générationnel (un gouffre !) aux niveaux politiques et décisionnels de l’Union Européenne comme des Etats membres. Sur les photos de Gouvernements, de Conseils comme de Commissions et des Assemblées, cherchez bien entre le peu de poivre et le beaucoup de sel : pas de jeunes et encore moins de jeunes femmes !!! Alors, cette lancinante question : peut on faire du neuf (un nouveau projet de société) avec du vieux, des quinqa, des sexta et plus, qui s’accrochent aux manettes depuis les trente glorieuses ?

 

« La société actuelle est bien triste. Elle est à l’image de ces sexagénaires qui se persuadent qu’une simple pilule de viagra suffira à leur redonner leur ardeur passée. L’Europe n’a pas besoin de viagra ou de Cyalis. Juste de tourner une page. De passer le témoin, à ses quadras et à ses trentenaires par exemple. »

 

A nous de prendre le pouvoir, par le leadership et la mise en place de nouveaux réseaux. Notre classe d'age, des trenta aux quinqa en passant par les quadra, possède un avantage "structurel" sur les fossiles aux manettes : la maîtrise de l'anglais et des NTIC. Elle a aussi le désir de prolonger et développer l’aventure commune dans la paix. A nous de nous servir de cet atout majeur pour créer et développer de nouveaux réseaux visant la réforme, avec l'utilisation de l'intelligence collective.

 

Sans doute faudrait il un petit coup de pouce politique pour éviter un coup d’état générationnel. C’est très simple, cela demande juste du courage politique. Juste une réforme et une seule. Que dans l’Union Européenne, le strict non cumul des mandats politiques électifs soit adopté (et respecté). Et si l’on a encore plus de courage, qu’on ne puisse se représenter à l’élection pour le même poste qu’une seule fois. Imaginez le fabuleux appel d’air démocratique. Combien de poste d’élus à pouvoir ? 20, 30, 40 % ? Aujourd’hui, combien de culs qui s’assoient sur plusieurs fauteuils à la fois, sans y rester assez longtemps pour faire le job à plein temps, à défaut de le faire correctement ?

 

Si l’on veut à la fois rénover nos approches politiques, institutionnelles, insuffler du sang neuf (et surtout des idées) dans notre société européenne et démocratique, il n’y a pas cinquante solutions efficaces, simples et économiques : juste le non cumul. On le voie, il ne suffit pas que les jeunes s’inscrivent sur les listes électorales (même si c’est indispensable), il faut qu’ils puissent se retrouver et agir au niveau des acteurs et représentants politiques.

 

Sinon, alors peut être que les jeunes se vengeront un jour ? C’est en tout cas le titre d’un article signé par Marc Ulmann : « Combien de temps accepteront-il d’acquitter des cotisations sociales qui, d’après des statistiques récentes, vont pour les trois quarts aux plus de 60 ans. Or, ces vieux ont un niveau de vie supérieur à la moyenne nationale et détiennent les trois quarts de l’ensemble du patrimoine… Comment faire payer durablement par les jeunes la retraite de vieux dont le nombre ira croissant».

 

Rassurez vous, je ne suis pas atteint de jeunisme, loin s’en faut. Simplement je tire le constat de notre modèle démocratique, médiatique et social, qui tend à exclure les jeunes pour préserver les acquis (le pouvoir) des seniors. Qui plus est, comme ceux-ci seront de plus en plus nombreux, il n’est que temps d’agir. Je crois fondamentalement aux vertus de la transmission, et sans doute a-t-on beaucoup à apprendre des seniors. Mais eux même ont autant à apprendre de nous. La vision du monde fabriquée alors que tous les modèles s’écroulaient, ne peut être que différente et complémentaire de celle où ils s’affrontaient. Si nous passions dans le mode transgénérationnel qui permet la confrontation et l’émulation des points de vue.

http://www.europeus.org/

publié par Héloïm Sinclair dans: heloim.sinclair
Recommander

Commentaires

Waouh :-) Merci pour la mention. Joyeuses fêtes de fin d'année,

Christophe
Commentaire n° 1 posté par: Christophe(site web) le 24/12/2005 - 05:51:09
Je n'ai qu'un mot à te dire Héloïm : BRAVO
J'en ajoute un autre : QUELLE LUMIERE et quel bonheur de te lire...
oui, je sais, j'avais dit un mot.... mais que veux tu je suis trop prolixe il parait....!
Et puis comme on dit jamais Dieux sans Troie : MERCI de nous faire partager tes lumineuses pensées.
Commentaire n° 2 posté par: lafilledusudôgdcoeur(site web) le 09/04/2006 - 22:00:11

Publié dans perlimpimpin

Commenter cet article