Homo « nomado-numéricus » ? Qu’est-ce que ça change ?

Publié le par perlimpimpin

Samedi 14 Janvier 2006

Samedi matin de mi janvier, 9h10, RDE pour les initiés, rue des entrepreneurs sur FInter pour les autres, propose une émission sur les évolutions sociales potentielles avec l’émergence des évolutions numériques.

 
Avec l’explosion du haut débit disponible presque partout dans le quotidien de la vie urbaine et des interfaces toujours plus puissantes et portables, quels effacements/réaménagements des frontières et des lieux ? La connexion sera permanente, au bureau, chez soi, du banc public en passant par les bars, les hôtels, les centres commerciaux, les transports en commun et individuels, partout et tout le temps la possibilité de se relier à la toile, la matrice de l’information. Emporter avec soi musiques, images, textes, … combinaisons choisies en « balado-diffusion », mais aussi fournir soi même son carburant de bits à la matrice, blogs, forums, courriels et messages télévisionnés…

 
Travail dématérialisé, on peut réfléchir, créer, exécuter depuis n’importe où en dehors du bureau, à quoi ressembleront l’espace et le temps du travail de demain ?

 
L’individualisme va-t-il renforcer encore un peu plus son emprise, poursuivre et accélérer sa tendance sociétale occidentale au reste du monde ? Chacun dans sa bulle technologique, transporté par le syndrome du nomadisme, c’est ça la mondialisation à venir ?

 
Se relier à l’ère numérique, avec des outils toujours plus simples et accessibles au plus grand nombre, ne change pas fondamentalement la problématique de l’éducation initiale. Plus que jamais, il faudra pouvoir filtrer et trier les informations déferlantes. L’éducation du copier/coller est inadaptée, l’apprentissage du raisonnement, de la logique et du doute reste indispensable. Comment préserver la réflexion et le sens pour une génération née avec son adresse électronique ?

 
Jamais autant de supports n’auront été disponibles pour recevoir et produire de l’information, avec une palette de communication pour chacun. Et après ? Il faudra apprendre à se servir du bon outil selon le message que l’on a à transmettre. Il faudra préserver la communication gratuite et directe, sans interface ni artifice, celle qui n’est pas facturée au SMS, au kilo de bits transportés ou au temps passé. La question du contenu du message ne sera pas éludée, ni celles de sa charge cognito-émotionnelle et de son dessein.

 

 

Que c’est bon de faire le chat curieux entre les rayons du soleil sur le lit, tout en écoutant la radio vous parler du futur... ;-))) Bon week-end.

publié par Héloïm Sinclair dans: heloim.sinclair
Recommander

Commentaires

blabli blablo 2006 et bonne santé. tout ca  et "y 'a pas plus de saison ma 'ptite dame"


La légèreté permettant de s'élever , et pas uniquement en mécanique ni en montgolfière, je suis agréablement etonné, ravi et heureux de retrouver un peu d'espiéglerie , un petit mot personnel, voire un truc avec aucun rapport sur le sujet traité, dans tes nouveaux posts.


(tiens d'ailleurs, c'est marrant de dire posts, car même en anglais je crois que le pluriel de post c'est postes, mais en francais on pousse le délire à ne pas en mettre. Ha oui, suis-je bête c'est pour ne pas confondre avec postes , en francais , qui a exactemetn la même racine latin , enfin bref je m'égare , comme disait Poe ).


"Les sujets légers sont à traiter avec gravité et les graves avec légèreté "disait je ne sais plus quel personnage de qui je tiens cette philosophie.


Tout ca pour dire, que tes nouveaux articles sont plus clairs, moins dissolus, avec une petite touche perso de temps en temps et un clin d'oeil par ci par là..


C'est devenu agréable à lire. Avant les sujets étaients intererressants mais c'était chiant à lire.


C'est une résolution 2006 (moi j'ai 2048* 1024, comme ca cette blague est faite) ou maintenant tu fumes après avoir écrit (et relu en plus ) l'article? :-)


Bisous , à bientot (peut-êter à ce soir d'ailleurs )


salut enculé de pote

Commentaire n° 1 posté par: elyanos le 18/01/2006 - 13:40:36

Maintenant tu sais pourquoi mon métier d'informaticienne me passionne autant..... Et dire que bientôt il faudra m'appeller madame l'expert.... oh que c'est terrible ça.... ça sonne bien tu trouves pas?


Juste un truc sur ta réflexion sur les dérives de l'expansion de la toile et des facilités d'accès..... Y a des gens comme moi pour faire en sorte que la liberté de chacun s'arrête où commence celle des autres....


C'est un joli partage de connaissance de délires et de trucs bien dégueulasse aussi mais c'est également une entrave à la communication en real life....


Une sectorisation assurée et un isolement certain.... Je vois mal comment les gens pourraient se connecter d'un banc public.... non pas que la technologie ne soit pas prête pour ça (bien au contraire on est hyper en avance) mais vu l'insécurité qui ne fait que croitre.... t'as pas le temps de voir ton mail dans ta boite que t'as plus d'ordi....


Alors c'est pas prêt d'arriver, même si on y est déjà....


Mon metier c'est le futur.... comme toi!


Au fait, merci pour tes voeux, mais plus de news depuis que tu es à moitié parisien....


Ca c'est un pote ça....

Commentaire n° 2 posté par: beauté vénusienne(site web) le 26/01/2006 - 19:38:02
ah ben tu vois la blonde au neurone unique mais tellement développé que tu n'en as pas besoin de plus que tu finis par être d'accord avec ton hédoniste international....
Ton métier combiné à celui de l'Héloïm, c'est trop de la bal ?!
C'est l'avenir comme dirait l'autre, ou la révolution copernicienn ?
va savoir charles...
La pimprenelle au neurone unique mais toutfois sympathique !!!!
Commentaire n° 3 posté par: lafilledusudôgdcoeur(site web) le 09/04/2006 - 21:31:33

Publié dans perlimpimpin

Commenter cet article