Les européens et l’énergie : 4 fois plus solaire que nucléaire

Publié le par perlimpimpin

Mercredi 01 Février 2006

Le Commissaire européen à l'énergie Andris Pielbags vient de présenter les résultats d'une étude «Attitudes au sujet de l'énergie» qui passe en revue l’opinion des Européens sur l'énergie. Ce sondage a été réalisé du 11 octobre au 15 novembre 2005 dans les 25 pays de l'Union.

 

A la question de l'énergie qu'il conviendrait de favoriser dans le futur, les personnes interrogées choisissent en priorité l'énergie solaire (48 %), suivent la promotion de la recherche sur les nouvelles technologies énergétiques (41 %), l'énergie éolienne (31 %). Le développement de l'énergie nucléaire est moins souvent cité (12 %).

 

Pour la France ces chiffres sont de 63 % pour le solaire, 38 % pour l'éolien et 8 % pour le nucléaire. Messieurs les technocrates de l’atom’cratie ajustez vos lunettes face à l’expression de l’opinion publique, et citoyens réveillez vous !!! Pendant que l’on finance à coups de milliards d’euros ITER, l’EPR, et le réacteur de 4ème génération, le budget de l’Ademe est racorni (pas plus de 6 millions d’euros cette année pour développer l’énergie solaire dans les logements sociaux de toute la France, pardon pour les pauvres…) Bref, l’effort budgétaire pour la politique énergétique de la France est strictement inversement proportionnel à la volonté des citoyens. Français, vous rêviez d’énergie renouvelable, on va d’abord vous faire payer le nucléaire.

 
Messieurs les élus et décideurs, à vous d’en tirez les conclusions ! Les résultats de ce sondage mettent en évidence :

- il existe une demande manifeste pour une action des pouvoirs publics à tous les niveaux (EU, national et local).

1 européen sur 2 pense que le meilleur niveau pour la détermination de la politique énergétique est le niveau européen.

les Européens soutiennent prioritairement les énergies renouvelables (en particulier l’énergie solaire), et sont très peu favorables à l’énergie nucléaire.

 

Alors bien sur je ne rêve pas, mais avec un peu plus d’équilibre dans nos décisions politiques hexagonales, et beaucoup d’initiative européenne pour harmoniser nos approches, on pourrait enfin rapprocher les actes politiques de la volonté des citoyens. Vous aviez besoin d'idées après le 29 mai ?

 
L'étude complète peut être consultée en ligne :
http://europa.eu.int/comm/public_opinion/archives/ebs/ebs_247_fr.pdf

 

publié par Héloïm Sinclair dans: heloim.sinclair
Recommander

Commentaires

Pas de commentaire pour cet article

Trackbacks

Héloïm, tu sais que tu ne dois pas t'inquiter

les choses dans ce pays avancent pas à pas. Les pierres continuent de rouler, plus elle descendent, plus leur force est grande... si tu vois ce que je veux dire.

Tracké le 10/04/2006 - 02:07:37

Publié dans perlimpimpin

Commenter cet article